Nous suivre
Dernières actualités Salon Révélations 2022 Du 9 au 12 juin 2022 Grand Palais Éphémère, Plateau Joffre, Champ de Mars, 75007 Paris Les vies du Viaduc des Arts, quand Paris se réinvente Mars 2022 1-129 avenue Daumesnil Nolwenn de Kergommeaux, une femme maître-verrier, au Viaduc des arts février 2022 5 avenue Daumesnil Inédit : Le Viaduc des arts propose à la location un local de 930 m² Janvier 2022 23 avenue Daumesnil Quand le passé réintègre le présent et rassure sur l’avenir Janvier 2022 1-129 avenue Daumesnil Atelier du temps passé : la restauration-conservation du patrimoine artistique est une aventure contemporaine Décembre 2021 3 avenue Daumesnil Serge Amoruso, l’homme qui fait parler la peau Octobre 2021 37 avenue Daumesnil Paris Design Week 2021 ; Exposition "Before and After : the history of a handcrafted object" Septembre 2021 23 avenue Daumesnil Paris Design Week 2021 ; Paris est une fête Août 2021 1-129 avenue Daumesnil Dan Yeffet, l’explorateur de terres inconnues juillet 2021 119 avenue Daumesnil

Atelier du temps passé : la restauration-conservation du patrimoine artistique est une aventure contemporaine

Décembre 2021 3 avenue Daumesnil

Atelier du temps passé : la restauration-conservation du patrimoine artistique est une aventure contemporaine

L’« Atelier du Temps Passé » porte un nom chargé d’imaginaire. Un nom de conte pour enfant. La restauration de tableaux porte tout autant son lot d’imaginaire, de magie, de mystère. Chacun furetant dans les greniers familiaux, les brocantes, les salles des ventes, se plaît à imaginer une vie à ces œuvres d’art du passé. Des œuvres qui traversent le temps, les générations, grâce aux savoir-faire d’Annette et Valérie, restauratrices d’œuvres d’art, de peintures et de dessins.

Restauration et conservation du patrimoine : une réalité technico-scientifique

Annette Douay restaure les tableaux et objets d’art polychromes. Expert D.U en authenticité des matériaux du patrimoine, la fondatrice de l’« Atelier du Temps Passé » travaille en équipe, forme ses experts en permanence et l’on comprend vite que derrière l’image d’Épinal de la restauration se cache l’arsenal contemporain d’une approche technico-scientifique.

Formée à la fameuses école Instituto per l’Arte et il Restauro de Florence, Annette maîtrise toutes les techniques de la restauration-conservation des peintures. Valérie Tixier, quant à elle, est restauratrice d’Arts Graphiques et responsable des encadrements de conservation. Entourées d’une équipe complémentaire (restaurateurs de cadres anciens, d’œuvres d’art asiatiques, doreurs, ébénistes, encadreurs, etc.), elles plongent chaque jour dans les entrailles et les vies des œuvres d’art que leurs clients viennent leur confier. Il s’agit alors, de restaurer ou de simplement mieux conserver une œuvre altérée par le temps ou par la vie elle-même… d’arrêter le processus de dégradation, de retrouver ses qualités esthétiques et d’augmenter sa valeur marchande.

Chaque sujet est particulier, chaque œuvre est singulière et fait l’objet de toutes les attentions des restauratrices de l’« Atelier du Temps Passé ». Annette et Valérie abordent leur discipline avec une acuité, une minutie où la technique se mêle à l’émotion. Elles ont conscience que ce n’est pas seulement un objet qu’elle prenne en charge, mais bien une histoire, et bien souvent l’histoire d’une histoire. Ainsi la relation entre le client, le tableau et la restauratrice est bien une affaire de sens, d’émotion, d’intimité qui mérite respect, rigueur et excellence.

L’histoire d’un tableau, le tableau d’une histoire

Chaque œuvre d’art porte en elle une histoire, connue, rêvée, fantasmée, familiale, tragique … le romanesque surgit à chaque instant tant il est facile, en tentant d’imaginer la vie de ces œuvres qui traversent le temps. L’image est un témoin à la fois prolixe, signifiante et muette. C’est cette partie muette qui intrigue et donne envie aux propriétaires de raconter cette histoire.
La restauration, si elle est une activité de sauvegarde d’une œuvre, et aussi pour certains une histoire de patrimoine. La restauration pour mieux transmettre, pour mieux chérir le patrimoine.

Depuis le début du confinement l’ « Atelier du temps passé » voit affluer en ses murs, une nouvelle clientèle. Des particuliers qui ont pris le temps de regarder de près les œuvres qu’ils possèdent, des familles qui ont réfléchi à la notion de patrimoine et qui souhaitent transmettre aux générations futures des œuvres en bon état. Le temps de pause obligatoire fut propice à la réflexion, chacun s’interrogeant sur le temps passé, présent, futur, méditant sur la trace, le souvenir, les biens qu’il laissera aux siens. Aussi, la nouvelle clientèle vient pour évaluer le pedigree d’une œuvre, la faire restaurer pour qu’elle retrouve son charme initial, la faire encadrer pour qu’elle (re)trouve sa place dans un intérieur.

L’équipe d’experts, évalue l’œuvre, la nettoie, la restaure, la magnifie, la révèle… la met en valeur accompagnant le client, l’écoutant, le conseillant tout en respectant l’objet. Les experts de l’« Atelier du temps passé » possèdent à la fois, la sensibilité artistique et la curiosité scientifique tout en ayant le don de la délicatesse et les avantages d’une longue expérience.

La transmission des savoir-faire

La délicatesse est un don en ce cas d’espèce. La technique s’acquiert, la sensibilité artistique s’aiguise, la délicatesse est innée. La création de ATP-Formation a permis de développer depuis quelques années une formation professionnalisante en conservation-restauration de tableaux et d’objets d’art polychromes, seul centre de formation professionnalisant enregistré au Répertoire National de la Certification Professionnelle. Consciente que c’est aux professionnels de sa discipline qu’il appartient de transmettre les savoir-faire si particuliers de ce métier exigeant, polyvalent et merveilleux, Annette a réuni une équipe de formateurs de renommée internationale.

La conservation-restauration d'une œuvre d'art faisant appel à un ensemble de connaissances théoriques et à la maîtrise de techniques précises, les apprenants sont sélectionnés pour leurs aptitudes techniques (l’habilité manuelle), leur sensibilité artistique (sans être créateur), et leur curiosité scientifique (expériences et rigueur). La formation pluridisciplinaire des futurs restaurateurs leur permet d’acquérir un ensemble de compétences techniques, et de connaissances approfondies dans des matières très diversifiées et par la maîtrise de techniques et d'outils spécifiques à la conservation-restauration des biens culturels.
Atelier du temps passé
Toutes les formations ATP


Toutes les actualités / Actualité plus récente / Actualité plus ancienne